Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 16:52

De retour d'une très très belle course. L'arête du Tronchey aux Grandes Jorasses.

 

Cette arête s'élance au dessus du Val Ferret italien. Rarement parcourues, elle est pourtant magnifique. L'ambiance est unique. On navigue en alternant des moments sur le fil de l'arête avec une vue plongeant sur le versant Est et des moments entre les piliers de la face sud. 

 

L'itinéraire est osé et engagé. Il a été ouvert en 1936 par Tita gilberti et Elisée Croux. La décénie des années 30 à vue les réalistations les plus grandes du siècle :  Face N de l'Eiger, face N des grandes Jorasses, Pilier ouest de la Gugliermina, Face N de l'Ailefroide, Face N de l'Olan. Il serait trop long de faire la liste des toutes les ouvertures pendant ces années. En revanche on peut noter l'esprit fort des grimpeurs. Côté italien on trouve surtout des amateurs (Gervasutti, Boccalatte, Chabot, Ratti, Vitale, Cassin, Comici...) qui ont  soif de découvrir, parcourrir des faces vierges, des arêtes les plus longues. L'arête du Tronchey en fait partie. Je ne peux que conseiller de lire le livre "montagne ma vie" de Guisto Gervasutti. On découvre la folie de ces années, la prise de risque mellée à la passion de vivre en montagne.

 

 Depuis d'autres décénies on passées. Délaissée pendant de nombreuses années, tombées dans l'oubli, aucun chemin n'a été tracé pour aller au bivouac.  Quasiment pas d'équipement. Seul 2 pitons récents on été laissés dans la traversée sous la 3ème tour. Ils ne servent à rien et pourrait largement être suprimés. Quand on regarde le livre d'or du petit bivouac Jaccia, en moyenne 3 à 4 cordée la parcours chaque année. 

 

 

Tronchey-Jorasses 4367

 

Tout commence à 1600m d'altitude. L'herbe coupée au ciseau à ongle, les petits chalets et maison en pierre, le ruisseau qui coule paisiblement au coeur de se val Ferret, les toitures en lauzes, on se croirait presque au pays d'Heidi. Cette vallée ou j'ai passé plus de 12 été quand j'étais marmo n'a pas changée. C'est sur que le resto de Germaine chez qui on mangeait la meilleure polenta de la vallée d'Aoste à changée de propriétaire mais les locaux on su préserver cette vallée en interdisant toute nouvelle construction.

 

Tronchey-Jorasses 4370

 

 

Pra-sec, 3 petites maison au pied de la face sud. Il nous reste plus que 1650m pour rejoindre le bivouas Jaccia. Pas de sentier juste d'immenses pentes d'herbe à remonter avant de butter contre les contreforts de l'arête. J'adore, un pas, 50cm de dénivelée gagné. Par contre les mollets recoivent. Vers 2400 on butte contre la barrière de rocher. Reste à trouver la vire qui permet de s'échapper sur la droite et de rejoindre le couloir combe au dessus. Après plusieurs posent on arrive vers 17h sur l'endroit peut être le plus joli de la terre !!!!!!! Posée sur l'arête plate à cet endroit, le bivouac surplombe toute la vallée. Au loin le regard aperçoit les montagnes du Cervin jusqu'au Mont Pourri en Tarrentaise.    

 

Tronchey-Jorasses 4377

 

Tronchey-Jorasses 4389

 

Réveil 1h30. Comme d'ab tous le monde à l'impression de ne pas avoir dormis. Si je te jure. Ah bon, pourtant t'a ronflé comme un soneur. On décide partir tôt car la météo annonce des orages violents dans l'après midi. Donc booster.

 

Il serait trop long de refaire le topo mais on se rapellera :

 

- le coucher de pleine lune qui coincide avec le lever de jour

- les orages de chaleurs sur l'horizon qui nous font douter.

- le cheminement sur l'arête avant la première tour.

- la fameuse traversée Bavaroise (on sait toujours pas ce que c'est !!!)

- les longueurs extraordinaires sous la 3ème tour

- la traversée qui surplombe la voie Gervasutti en face Est

- l'arrivée à la pointe Walker juste avant le gros mauvais temps.

- l'arrivée trempé au refuge Boccalate. Le thé brulant sous les couvertures.

 

Tronchey-Jorasses 4412

Jaccia au levé de lune. Moi j'habiterai bien là à l'année...

 

Tronchey-Jorasses 4414

Pas bon çà !!! çà pourrait touner mauvaise limonade... à surveiller

 

Tronchey-Jorasses 4423

Que du bon rocher...

 

Tronchey-Jorasses 4430

Entre la 2ème et 3ème tour

 

Tronchey-Jorasses 4437

Allez JP c'est seulement du 4 !!!

 

Tronchey-Jorasses 4443

Bien vu la traversée. On se demande comment les ouvreurs on pu deviner du bas cette banquette providencielle.

 

Tronchey-Jorasses 4446

Et voilà la pointe Walker.

 

Merci à tous.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanguide - dans Alpinisme
commenter cet article

commentaires

Charles Pecolt 18/03/2015 15:10

Bonjour,
Merci de partager cette course (et les infos ) ça donne envie ....on a déjà fait la traversée des Grandes Jorasses, mais cette voie est sans doute plus dure..peut-être cet été !
Salutations
Charles