Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 15:48

Gervasutti m'a toujours fait rêver.

Les voies d'escalades qu'il a ouvert sont surement les voies les plus majeures qui aient été ouvertes dans les années d'avant guerre. 

Mélange de découverte, d'exploration de faces reculées mais aussi de lignes évidentes avec des envolées folles, aucune des voies "Gervasutti" ne laissent sur sa Faim le grimpeur en mal d'engagement. 

Pour ne citer quelques unes :

- La face Est des Grandes Jorasses

- Le pilier Grervasutti au Tacul

- La face N de l'Ailefroide

- le Petit Capucin

- La Gugliermina

 

Toutes ces ascensions, Guisetto les a racontés dans son livre "Montagnes ma vie". On découvre comment il fillait en dévut de saison dans les Dolomites pour tenter la face N de la Civetta mais repousser par le mauvais temps il allait en train, bus et calèche à Courmayeur pour tenter la face N des grandes Jorasses. 

Il passait ces saisons à arpenter les faces, tenter, butter, retenter. Poser des bivouacs au pieds des faces pour comprendre les lignes possibles. 

En 1938 il réusssit surement une des ces plus belles lignes reculées : la Gugliermina. Peux de gens connaissent ce sommet. Antécime de la Blanche de Peuterey il est très rare de monter sur sa cîme.

Quand on fait l'intégrale de Peuterey on la contemple mais surtout on la contourne. La face ouest domine le glacier tourmenté du Freney. Sa face Est domine le glacier tourmenté de la Brenva. 

Il y a 3 ans en allant faire Peuterey par les vires Schneider, Craveri nous étions passé au pieds. Mes yeux n'avaient pu s'empêcher de rêver d'aller sur ce pilier. 

Cette année on la fait. 

Patrick, compagnon du pilier du Freney en 2009 était de la partie. Patrick adore ce terrain et surtout excelle dedans. Efficacité et sureté. 

Au refuge on retrouve le maitre des lieux. Giovani Bassanini. Le king du grand Capucin. Plus 100 ascnsions par toutes les voies. C'est la 4ème fois qu'il vient à la Gugliermina. 

Départ 3h. On arrive au pied à 6h45. Presque 4h pour accéder à cette face :

- remonter au col de l'Inominata

- Traversée du glacier du Freney. 

- Remonter aux vires schneider (attention aux chuttes de pierre au début)

Les 200 premiers mètres vont vites. Une succession de dalles compactes ou l'on peut se protéger de temps en temps. C'est facile et l'on avance la plus part du temps en corde tendue. 

La suite est plus complexe : un pilier raide avec de nombreux petits diedres ou fissures. Certaines sont des impasses et débouchent sur des dalles verticales compactes. La plus part des relais sont pendus et le cheminement peu évident. On trouve quelques pitons. Peut être une vingtaine en tous sur la voie. 

Au niveau de la traversée le cheminement est plus logique même si l'on est impressionné par la date d'ouverture. Un diedre compact donne accès à cette traversée à la corde. 

Par une longueur athlétique on rejoint l'arête de droite. La suite est facile mais demande de la vigilance car la sortie est vraiment fragile. 

Du sommet, les yeux alternent entre le glacier du Freney et celui de la Brenva. J'avais qu'une envie continuer plus haut et ne pas redescendre. Malheureusement nous avions laissé nos piolets et crampons au pieds. 

En ce mois d'Aout, la descente de la blanche est un bon tas de gravat. Bref à 20h nous étions au refuge, bien content. 

Merci Patrick d'être venu avec moi. 

Voici les photos :

 

RIMG0066

Le très beau pilier     

RIMG0069

De gauche à droite : Aiguille Croux - Gugliermina - Dames Anglaises - Noire de Peuterey    

RIMG0015

Le merdier à traverser depuis le col de l'Inominata. Avec de bon yeux vous pouvez voir notre trace    

RIMG0013

      Le début de l'arête de l'Inominata en arrière plan

RIMG0014

      Cette fameuse face Est de l'Inominata. Il parrait que Bonatti a ouvert une voie avec Michel Claret mais je n'ai trouvé aucune trace dans aucun topo. 

RIMG0009

      Les dalles du départ. 

RIMG0011

 

RIMG0018

      Un pilier pas très marqué avec plusieurs impasses de fissures

RIMG0019

 

RIMG0023

      Le pilier se redresse. Gervasutti à trouvé la solution par une traversée pour rejoindre l'arête à gauche.

RIMG0028

Giovanni au bout de la traversée.     

RIMG0035

      La vallée d'Aoste en arrière plan. Patrick au début de la traversée

RIMG0040

 

RIMG0047

      Les piliers du Freney. La descente du couloir Eccles est un bon tas de gravats !!!

RIMG0050

Patrick au sommet, petite carline quelle chaleur !    

RIMG0051

      La descente !!! mais ou passer. On aperçoit Giovanni et ses compagnons dans la descente.

RIMG0053

      Un océan de rochers

RIMG0055

      Les vires schneider

RIMG0060

Aller même combat dans le glacier pour le retour.     

RIMG0063

Tchao a bientôt !!!    

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanguide - dans Alpinisme
commenter cet article

commentaires

Joelaindien 21/09/2012 22:00

Hello,
merci pour le partage !
@+