Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:32

 

Avant l'arrivée de l'hiver nous avons profité avec Jeem de quelques jours en Corse 

Au menu :

- Dièdre central à la Punta Strazione dans la vallée d'Asco

- Gocce di Tempu sortie Esmeralda à la Punta U Finellu dans la Restonica

- Ombre Lumière au Rossolino dans le Tavignanu 

- Gozilla sortie sortie péché Veniel au Gozzi au dessus d'Ajaccio. 

 

Nous rêvions de la Paglia Orba et du Capu d'Ortu. Se sera pour le printemps !!!

      Merci JEEM d'être venu. Et merci à Cédric pour toutes les infos.

Voici les photos :

DSC00013

La Punta Strazzione    

DSC00015

Fait beau !!! approche en tee shirt

DSC00018 

La rhyolite c'est vraiment surprenant 

 DSC00032

Mr le CINTO en arrière plan

DSC00034

Nuit dans le camion au pied de la Paglia Orba

DSC00035`

Départ à la frontale de nuit

DSC00036

Mais le brouillard est bien là 

DSC00037

Chape de plomb

DSC00043

On file dans le Tavignanu faire Ombre et Luimière

DSC00049

Le beau dièrdre de la 3ème longueur

DSC00058

Allez Jeem !!!

R0016367

Direction le Gozzi en face de la baie d'Ajaccio

DSC00065

Les dalles du départ de Gozzila

DSC00074

fini le ramping on attaque les passages sérieux

DSC00076

Jeem facile dans le 6c+

DSC00080

Le maître Cédric dans la dernière longueur

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 06:35

Il neige en altitude. Nos projets de grandes courses en montagne s'éloignent. 

On file donc dans les Calanques pour retrouver le soleil et la chaleur. 

Au final trois belles voies :

- Cap Canaille : 2 vauriens 3 canailles. Très belle voie ou l'on se rappellera de la sortie de la grotte après L3. Au cours de la voie on parcours tous les type de roche : calcaire - grès et même un final en puding 

- Eperon de l'Eysadon : Et la mer profonde et bleue. Un accès sur la gauche de la falaise (en regardant la mer depuis le sommet) pas si facile à comprendre mais avec beaucoup moins de risque de coincer la corde que de rappeler dans la voie. Très belle ambiance au dessus de l'eau avec vue imprenable sur l'aiguille de de l'Eysadon. Beau rocher tout neuf. 

- Catelvieil : Rêve de Pierre : ambiance unique au dessus de l'eau. Rocher grandiose avec ces gouttes d'eau. A fortement recommander. 

 

Voici les photos :

RIMG0153

L'aiguille de l'Eysadon

RIMG0114

Approche pour le Cap Canaille 

RIMG0119

Sortie de L3 dans 2 vauriens et 3 canailles

RIMG0122

La fameuse grotte dont il faudra sortir pour L4

RIMG0127

JP en tête dans le puding de la dernière longueur

RIMG0130

A l'attaque de l'éperon de l'Eysadon

RIMG0139

On aperçoit l'attaque de la voie "sur les traces de Gaston"

RIMG0156

 

RIMG0158

JP en tête dans la dernière longueur. 

RIMG0160

Rappel au dessus de l'eau à Castelvieil. 

RIMG0162

Le superbe dièdre de L2

RIMG0168

 

RIMG0173

 

RIMG0180

 

RIMG0183

C'est raide et facile mais surtout beau

RIMG0184

 

RIMG0185

Regardez les gouttes d'eau !!! unique !!!

 

Merci JP

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 10:06

Petite voie d'escalade au Petit Bargis. 

On quitte les hautes vallées alpines pour retrouver la verdure mais aussi la fraicheur d'une face Nord. 

 

Ambiance bien tranquille à côté du lac Bénit. Il faudra revenir cet hiver pour pousser sur les batons dans ce coin. 

 

RIMG0141

Les yeux du Bargis....

RIMG0142

Le lac Benit ou on aurait bien fais un plouf !!! enfin pas moi. 

RIMG0148

 

RIMG0150

 

RIMG0152

 

RIMG0153

 

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 13:09

De retour d'une petite semaine en Corse. 

Un an après avoir quitté la Corse ou nous avions passé 2 ans, elle nous manquait. Le maquis, le granit, la mer bleue, mais surtout les amis. Alors, a la sortie de ce printemps de mousson on a pas hésité à prendre des billets de bateau pour une semaine. L'idée était comme chaque année d'aidé Jean François et Nat à mettre en route leur fromagerie après la montée en estive de leur 130 brebies. 

La bergerie se situe au Pozzi non loin de la petite station de Ese au dessus de Bastelicca. 

Mais avant on a profitez d'un petite échappée pour aller à Bavella. Orage annoncé l'après midi sur les aiguilles, on opte donc pour une voie sur sommet plus bas : Un nouveau monde au Castelluccui d'Ornuccui. 

Un petit bijou dans ce genre de difficulté. Certains disent que c'est engagé entre les points surtout dans la longueur 2. Moi je pense pas, voir même dans certaines longueurs comme la L4 on pourrait vraiment plus se protéger en Trad. 

 

Voici quelques photos :

RIMG0074

Sortie de L4, une longueur plus raide mais qui se passe surtout posé sur les pieds

 

RIMG0062

L2, elle demande du cheminement et d'être posée mais au final superbe

RIMG0066

 

RIMG0071

L4 en vue plongeante

RIMG0075

 

RIMG0080

Le dièdre de L5

RIMG0076

Petit clin d'oeil sur les aiguilles de Taula. 

 

Merci Cédric pour l'idée de la voie

Merci Jacques et Chantal pour l'accueil et la garde des enfants

Et surtout Merci Jean Francçois et Nat pour continuer à perdurer dans la tradition de la fabrication de du fromage Corse. Je vous admire !!!

 

ALA1459

Les Pozzines : superbe terrain de golf pour Jean-françois

ALA1419

Jean François à la traite dès 5h30

 

ALA1452

Nat filtre le lait avant de faire le fromage. 

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 19:39

A Cham cette semaine c'est l'hiver. Après le drame du Mont Maudit on avait pas trop la motiv pour aller dans les pentes de neige.  

Simon avait le projet d'aller au Drus, Sarah celui d'aller faire la traversée des aiguilles de Chamonix, et moi celle de faire un belle course de plus avec JP. 

Mais la météo est plutôt capricieuse en ce mois de juillet 2012. L'hiver alterne avec l'automne avec de brève apparition furtives de l'été. 

Finalement après avoir réfléchit on se décide pour le val d'Orco. En 2007 nous avions fais une tentative à la Bace di Valsoera. Pierrick, Christian et Gillou étaient de la partie. L'idée était de préparer le voyage à la Fleur de Lotus. Avec Simon on avait opter pour ce surperbe piler de granit. 450m de haut. Malheureusement l'orage nous avait obliger à faire demi tour à mi hauteur. 

Situer au sud du grand paradis, on y accède depuis le superbe refuge Pontèse. Seulement 50' pour monter au refuge. Quelle surprise en arrivant de découvrir que nous sommes le jour de la fête du refuge. Chaque année Maria, la gardienne organise un fête dans l'été. Au menu, apéro dehors puis paëlla géante. C'est super sympa. Je me demande même si certains gardiens de refuge du massif du mont blanc ne feraient pas bien de venir faire un stage de formation dans ce refuges !!!

 

Ce soir Sarah à monter son accordéon. En plus de courrir l'alpe en chausson d'escalade ou en crampons, Sarah passe une partie de ces nuits à jouer de la musique avec une bande de copains. C'est vraiment sympa.

 

Le lendemain départ beaucoup trop tôt à 5h30. 2h pour monter au pied du pilier et pour se rendre compte qu'il fait vraiment froid. J'attaque la première longueur avec les pieds encore chauds mais vite les doigts deviennent des bouts de bois. Combat au relais pour réchauffer tous çà. Heureusement que la voie est superbe. De très belles fissures dans une belle ambiance de verticalité. A la 3ème longueur le vent tombe, on arête de greloter au relais mais les pieds on du mal à se rechauffer. Nous retrouvons le soleil qu'à la dernière longueur. Face ouest oblige !!!

 

En résumé :

- il faut vraiment venir grimper à Orco (le yosemite Italient) pour les fissures mais aussi au dessus du refuge Pontèse

- Ne pas partir tôt est un gage de ne pas bousiller sa saison d'été pour gelure profonde.

- Si vraiment froid, préférer la Tribulazione qui est orienter sud est.

- Ne pas se priver d'au moins un nuit au refuge.

 

RIMG0042

La Beca di Valsoera

RIMG0011

El Rifugio Pontese. 

RIMG0009

Apéro "bal musette". Le team avec Sarah et son client Joel. Simon et son client Pierre.

RIMG0012

Le haut de la Bace di Valsoera

RIMG0017

Sympa l'apéro dehors. 

RIMG0018

Fin de soirée !!!

RIMG0034

Par contre ca caille vraiment. La doudoune est obligatoire. 

PaRIMG0036

Beau caillou, belles fissures. 

 

RIMG0039

Yep et voila le soleil. 

 

 Merci JP, Joel, Pierre de nous avoir fais confiance. 

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 07:01

Pour cloturer 2 années de vie en intermitence en Corse rien ne vaut un petit road trip en vallée d'Asco. 

 

Ici des faces grimpables il y en a sur tous les versants. C'est grandiose.

 

Voici quelques photos de ce beau rocher :

 

RIMG0078

La face nord du Cinto en arrière plan avec la surement très belle "Karlruhe"

RIMG0061  

L1 du dièdre "Audibert"

RIMG0066

RIMG0073

RIMG0074

RIMG0082

RIMG0086

RIMG0088

RIMG0090

RIMG0092

 

 

Seul regret pas des moindres : la bêtise humaine associée à la sur fréquentation pendant quelques soirées d'été a fait qu'il est interdit de dormir en dehors du camping dans la vallée d'Asco. Se poser discrètement sans embêter personne ni laisser de trace à la tombée de la nuit au bord du ruisseau est formellement interdit.

 

C'est la première fois que je me fais déloger pendant la nuit dans toutes mes pérégrinations au 4 coins du monde. Hormis le côté désagréable cela me fait vraiment réfléchir sur la notion de liberté d'évoluer dans la nature.

 

Il y a quelques temps mon ami Remi Thivel appelait à la désobéissance civile, pour fuir les contraintes que l’administration avait créées contre le métier de guide. Si ces contraintes étaient faites pour une protection (quelle qu’elle soit) on pourrait dire quelles ont un semblant de légitimités (et encore à voir à long terme) mais dans beaucoup de cas elle ne sont faites que dans le but de justifier une administration lourde qui se doit au regard de l'état de créer de la législation.

 

En discutant avec une personne actrice dans la protection de l'environnement on découvre que la compétition entre les différents services de l'état pour interdire l'accès à l'homme dans certaines régions existent vraiment. C'est à celui qui arrivera à interdire le plus.

 

Messieurs Dames "j'irai cracher sur vos tombeau..." vous n'avez rien compris à l'être humain. Et surtout vous n'avez pas compris la force et l'avantage qu'éduquer est mieux que faire de la répression. 

 

Autrement pour nous la page "Corse" se tourne. Retour en Haute Savoie à Servoz.

Merci à tous ceux qui nous ont aidés, aux merveilleuses rencontres !!!  

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:04

2 petites journées d'escalade à Annot en cette fin de stage de guide. 

Ici pas de points dans les longueurs. Seuls les relais sont équipés. Petite concentration pour choisir le matos avant d'attaquer.

Je découvre ce lieu et vraiment c'est magique. Que c'est bon. 

Quand on redescend d'une longueur on a vraiment l'impression d'avoir voyager, c'est dire.

Bref à refaire entre pote car qu'est ce qu'on rigole quand on voit se tordre dans tous les sens pour éviter de rentrer dans une mauvaise fissure. 

RIMG0004

La première voie d'Annot. Pure merveille qui met dans l'ambiance. 

RIMG0009

 

RIMG0012

 

RIMG0021

 

RIMG0023

Vas y met y tout dedans !!!

RIMG0029

Y'a bon combat !!

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 07:06

Petite semaine entre Chartreuse et Vercors avec le stage de guide. 

 Neige à gogo à chamonix alors on se réfugie en Calcaire. Motivé par les rochers du Midi en Chartreuse on file à St Hilaire du Touvet. 

Après une voie dans la partie de droite on se rend compte que la face est trempée. On se rabat sur le mont Aiguille.

 

 

Mont Aiguille

 

 

 

Coup de tel à mon père pour quelques conseils (c'était son terrain de jeu dans les année 60) :

- qu'est ce tu en penses de la voie du 29 mai en grosses chaussures ?

- ah tu vas la refaire ?

- euh, je l'ai déjà faite ?

 

Bon y'a pas photo çà sera donc en grosse. 

En résumé :

- une voie Coupé techniquement facile mais qui demande de l'attention.

- quelques spits ont été rajoutés, quel dommage, quelle bêtise

- un rocher moyen surtout dans 2 première longueurs

- une longueur d'artif facile. 

 

Mais surtout, quel plaisir de revenir sur ce plateau !!!

 

Voici quelques photos :

RIMG0119

ambiance brouillard aux rochers du Midi.

 RIMG0118

RIMG0129

A l'attaque de la voie du 29 mai. casque obligatoire

RIMG0130

L1 sur pourrie. Finalement les grosses sont presque un avantage dans ses terrains herbeux vertical.

RIMG0136

RIMG0137

Ca devient meilleur. 

RIMG0140

RIMG0142

RIMG0144

RIMG0149

La longueur d'artif. Une écaille dans le haut demande de l'attention.

RIMG0153

sortie classique dans pentes d'éboulis. Attention aux chûtes de pierres

RIMG0157

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:54

De retour d'un très beau voyage en Jordanie. 

J'ai eu la chance d'y aller en 1994. Mais depuis d'autres projets m'ont éloigné des voyages "escalade". 

 

Et pourtant plus d'une fois Simon m'en a parlé et vanté la beauté du rocher. 

 

Rien a dire c'est vraiment classe. Une escalade engagée car dans 99% des voies il n'y a pas un point. Mais un rocher unique. Fragile parfois il faut savoir se faire léger et gérer ses appuis pour ne pas casser les pétales de grès. 

Et le soir, repas autour du feu de bois avec un vers de thé à la sauge. 

 

En résumé on a adoré :

- l'accueil chez Ali et Alia sa femme. Surement la meilleure adresse pour loger à Rum. 

- les fissures ou l'on se protège facilement avec des friends

- toutes les voies sans exception que l'on a faites. 

- la traversée du Jbel Rum par la Nabatean et descente par Hammad's

 

On a moins aimé :

- être obligé de rentrer !!!!!!!!!!!!!!!

 

Les voies grimpées :

- Inferno 

- Apéritif

- Beauty

- Merlin

- Nabatean route descente par Hammad's

 

RIMG9669

Traversée dans le haut de du Pilier de la Sagesse

R1019443

1ère longueur d'Inferno

R1019444

Le village Rum vu depuis le pilier de la Sagesse

R1019462

dernière longueur d'Inferno

R1019471

 

R1019485

En allant à Beauty

 

R1019498

Des couleurs de fou

R1019509

1ère longueur de Beauty

R1019514

J'adore les fissures !!! seulement du 5c !!!

R1019522

R1019527

Sommet !! l'équipe réunie : Cédric, Jeff, Manu et Cathi 

R1019529

R1019534

Méditation au sommet

R1019546

L'arche de Burdha

R1019560

R1019562

R1019569

1ère longueur de Merlin

R1019584

Les fameuses pétales

RIMG9586

Petit feu du soir. La nuit ça caille. 

 

RIMG9588

Départ de la voie Nabatean. Le cheminement passe au centre de la face !

RIMG9592

RIMG9595

Grafitis Nabatean au milieu de la face. Comment sont ils montés là ?

RIMG9602

Et la corde ? Vaux mieux pas tomber là !

RIMG9605

La sortie sur les dômes

RIMG9609

Au loin le sommet du Jdebel Rum

RIMG9614

Drapeau Jordanien pour le plus haut sommet du pays

 

RIMG9616

La descente passe entre ses dômes.

RIMG9619

 

RIMG9625

 

RIMG9626

RIMG9629

Départ du pilier de la Sagesse

RIMG9633

RIMG9659

Raide mais jamais dur. Continu dans le 5c

RIMG9663

RIMG9673

RIMG9679

RIMG9688

La sortie en 6b

RIMG9693

 

Merci Cathi d'être venue.

Merci a Manu, Cédric et Jeff c'était top d'être avec vous. $

Et bien sur merci Ali et Alia pour votre accueil. 

 

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 16:03

"Cela devrait être obligatoire, de passer au moins une semaine dans les Dolomites chaque année ".

 

Voilà  une phrase que je me suis souvent répétée en rentrant des Dolomites. Chaque fois que je reviens de ce massif je me demande pourquoi je n'y retourne pas plus souvent. J'échaffaude des dizaines de projets futurs. Mais voila souvent ces envies se laisse enfouir par d'autres projets moins reluisants.

 

Alors pourquoi cette envie : Je crois que le premier point qui attire c'est cette immensité de petit massif avec pleins de parois hautes et complexes. Les Dolo ce n'est pas une barrières de rocher ou il est facile de passer d'une pointe à une autre, d'une vallée à une autre. Entre la Brenta, la Civetta, les Pale di San Martino, La Marmolada, Les Tofanas, Les Tre CIme il y a du temps à passer sur les routes. Pour comprendre l'architecture  de ses massifs il faut s'y plonger.

Je crois aussi que la litérature à fait le reste pour me donner l'envie. Toutes les faces ont une histoire attachée à des grimpeurs. Les récits de Dimaï et la Barones Eotvos au Tofana di Rozes, Preuss et son éthique, Comici et sa quête de belles lignes, Gervasutti et ses allers et retours entre Turin, Courmayeur et Cortina, Cassin et son envie méthodique de passer dans les grands surplombs,  Dibona,  Buhl et ses allers et retours en velo, les frères Messner au mont Agner, la liste est infinie.... Comment venir dans ce haut lieux de l'escalade sans les connaitre ?

 

Aujourd'hui,  la plus part des voies classiques fréquentées ont été ouvertes par eux.

 

Cette année je rejoint Rémi et Virginie, les Alsaciens pour 4 jours. C'est court. J'espérait pouvoir coupler ce périple avec quelques autres ascensions avec d'autres personnes mais les motivations sont à l'image de la météo. Un coût gris un coût soleil. Les vacances de uns ne se callent pas avec les vacances des autres. Et puis c'est vrai que la météo ne pousse pas à faire autant de kilomètres.  C'est dommage mais comme çà.

 

A l'origine nous avions monté se projet de grimpe dans les Dolo, dans l'espoir de gravir la voie Dimaï/Eotvos aux Tofana di Rozes, en 2 jours. L'envie de passer un bivouac en paroi nous avait fait choisir cet itinéraire fabuleux. La météo nous imposa d'autres choix.

 

En arrivant à Cortina, le ciel est bien noir. Je me pose même la question si je n'ai pas cramé du pétrole pour seulement goûter aux pâtes italiennes.  Il pleut une bonne partie de la nuit. Les boulles. Le lendemain rideau de pluie. Matinée culturel au musée Messner. En fin d'après midi le temps s'éclaircis j'hésite mais finalement les 2 alsaciens me boostent et l'on file à la Torre Valder faire la voie Comici. 7 longueurs superbes, a l'image de toutes les voies que Comici à ouvert. On sort dans le vent et à la nuit tombante. Les derniers rayons du jour se faufile entre les nuages encore bien noir. On adore..........

 

Le lendemain j'hésite à partir dans la voie Dibona à la Cima Grande. Finalement au vu des températures fraiches on opte pour une face sud. Se sera la voie Innerkofler à la Picola. On a de la chance il n'y a personne alors que l'on devine 6 cordées dans la Dibona. Le rocher est plus friable mais le cheminement audacieux pour l'époque d'ouverture en 1881. Le final est super, raide et beaucoup plus dur que le reste.  Quelques traversée resteront dans les souvenirs. Mais la vue depuis le sommet est énorme. L'orage et la neige aussi dans la descente. Cà j'aime pas !!! Les Hélicons de la "Redbull-connerie-parapente" aussi j'aime pas !!!

 

Le troisième jour je me laisse convaincre par une via ferrata à la Torre Pomedes. J'ai presque honte de l'écrire, moi qui milite contre cette pratique aberrante dans nos régions. Pourquoi gimper sur des barreaux de métal en se tirant sur des cables alors que l'on peut simplement grimper en se tenant au rocher. On ne refera pas l'histoire des via Alpines dans les Dolo mais il faut reconnaitre que le caractère alpin, gazeux et engagé de ces itinéraires s'apparente plus à une course de montagne qu'à simplement tirer sur du métal. L'ambiance est unique. Par contre ne pratiquant pas cette activité nous n'avions pas les fameuses longes diaboliques. Des sangles feront bien l'affaires même si le regard des guides et ferratistes avertis en dit long. Et puis l'encordement reste la meilleure manière de s'assurer pour moi. Au final une belle journée sur les arêtes même si je ne ferai pas un abus de cette pratique.

 

Voici quelques photos :

 

R1018447

Les Tofana di Rozes avec la voie Dimai qui se faufile en plein milieu de la paroi

 

R1018491

Le départ de la voie Dimaï/Eotvo

 

R1018373

La voie Comici à la Torre Valder

 

R1018379

Ca caille au relai !!!

 

R1018384

 Manque juste les gants quand on sert les prises...

 

R1018392

La Piccola

 

R1018405

Simplement du 3 !!!

 

R1018408

On adore les traversées !!!!

 

R1018416

PLusieurs cordées dans la voie Dibona à la Cima Grande. Un océan de rocher.

 

R1018414

Petite promenade de santé mais c'est par ou  la suite ?

 

R1018427

Y'a des nichoir ou l'on reste juste le temps d'une photo.

 

 R1018432

Le dernier relai.

 

R1018437

Quelle vue !!!

 

P1150426

L'arme pour le road trip dans les Dolo : la California Beach.

 

R1018446 

La carte du groupe des Tofana di Rozes

 

 R1018457

Encore elle !!!

 

R1018463

Y'en a même qui passe sans le cable !!!

 

R1018476

Paysage lunaire

 

R1018469

Le fameux bus.

 

R1018490

Edelweiss : surement une des plus belles choses que l'on ait vu pendant ces 4 jours. Encore que ....

 

Merci Rémi et Virginie pour m'avoir poussé à venir vous rejoindre.  

 

Repost 0
Published by jeanguide - dans Escalade
commenter cet article